Nous avons rencontré Seydou un soir au moment où ses vaches revenaient de la brousse. Il est fier d’avoir cette activité au village, car pour rien au monde il pourrait s’installer en ville. Peul dans l’âme, il veut s’occuper de ses bêtes. Il a fièrement raconté aussi la naissance de sa fille. Avec son activité d’élevage il a pu lui offrir un beau baptême.

Nous avons rencontré Samba à deux reprises. Son projet fonctionne très bien. C’est quelqu’un de très rigoureux dans la gestion et passionné par l’aviculture. Il est diplômé et on sent bien que ce financement lui a permis de s’épanouir dans cette activité.