Lors de la dernière visite au Sénégal, nous sommes allés voir Sidy dans son épicerie à M’Bour, qui se trouve sur la petite côte à une centaine de kilomètres de Dakar.

Il avait initialement commencé par la vente d’objets d’art dans les zones touristiques. Il a profité d’une opportunité pour acquérir cette petite boutique pour faire son épicerie dans un quartier en construction et donc en développement. La boutique se situe à la périphérie d’un marché quotidien, un lieu très fréquenté.

Installation d’une pompe dans un puits à Karadie

A l'automne 2015, des membres de l'association sont allés au Sénégal afin de visiter les projets en cours. Le temps fort de ce voyage a été l'installation d'une pompe près d’Agnam dans le village de Karadie, une aventure qui s’est soldée par un franc succès.

Ce projet a été financé à notre retour du Sénégal. Coumba est veuve depuis plusieurs années. C'est une femme très motivée pour mener à bien cette activité car elle n'a plus de revenus depuis le décès de son mari. C'est une activité qu'elle avait déjà pratiquée occasionnellement et qui s’est bien développée au fil du temps.

Aujourd’hui, Coumba et sa famille proche peuvent vivre dignement de cette activité.

Ce projet a été initié par Liguey il y a quelques années et lors de la dernière visite sur place, nous avons pu constater son bel essor. Guéda un des bénéficiaires de ce projet était avec nous pendant tout notre séjour. Il était notre guide sur place. A notre retour d’Agnam nous sommes passés à Saint-Louis pour rencontrer le deuxième bénéficiaire Seydou.

La friperie est vendue dans les marchés hebdomadaires qui se déroulent quotidiennement de village en village. Comme ces photos prises dans le marché hebdomadaire de Thiodaye.

C’est un projet qui a rencontré un démarrage difficile suite aux premiers rapports d’activité reçus racontant ses péripéties de vente à crédits, les non-remboursements, ses soucis de santé et le vol de son argent. Nous avons pensé que ce projet avait échoué. Les informations récentes sont positives car les clients ont fini par la rembourser, ce qui lui a permis de rebondir.